Mes ami(e)s Child-free je vous kiffe

Aujourd’hui j’aimerai traiter d’un sujet qui est fréquent dans la vie d’un être humain : le Child-free

Avoir un enfant c’est comme avoir un sixième orteil : ne pas en avoir ne nous empêche pas d’être normalement constitué et quand on l’a on ne sait pas comment on a pu faire pour avancer sans.

Je rencontre, depuis plusieurs mois, des jeunes femmes et hommes ne voulant pas d’enfant. J’adore discuter avec eux car nous nous apportons une vision différente de la (non) parentalité. En tant que mère je devrais bondir de ma chaise, ouvrir mes grands yeux et leur crier « mais tu es folle/ fou ?! Un enfant c’est un accomplissement personnel ! Tu ne te rends pas compte de ce que tu rates !!! »

Mais non… Je n’ose même pas m’imaginer leur dire ça. Pourquoi ? Car on me l’a trop dit quand à l’époque j’expliquais à mon entourage qu’être parent ça n’était pas mon truc.

Certain(e)s s’excusent de ne pas vouloir d’enfant tandis que d’autres assument et se fichent de ce que les gens pensent. J’adore la sincérité de mes proches qui assument cette décision. Elle me touche et me réconforte. J’aurai tendance à dire à ceux et celles qui ne l’assument pas qu’avoir un enfant c’est comme avoir un sixième orteil : ne pas en avoir ne nous empêche pas d’être normalement constitué et quand on l’a on ne sait pas comment on a pu faire pour avancer sans.

Quand je pense à mes ami(e)s et mes connaissances qui n’ont pas envie d’avoir de progéniture et qui s’excusent encore, j’ai simplement envie de leur dire pardon. J’ai envie de m’excuser de la part de mes compatriotes parents et de moi même car pour en arriver à s’excuser de ne pas vouloir d’enfant c’est que la société leur met une énorme pression. Il n’y a aucune ironie dans ce que j’écris. Juste une réelle prise de conscience (oui ça m’arrive les week end)…

J’ai l’impression qu’on compare la parentalité à un escalier qu’on devrait tous prendre dans le même sens et au même moment.

En tant que parent, je peux affirmer qu’un enfant n’est absolument pas un accomplissement personnel. Ce n’est pas non plus une étape importante d’une vie. Depuis quand un enfant est une étape ? J’ai l’impression qu’on compare la parentalité à un escalier qu’on devrait tous prendre dans le même sens et au même moment. Ce n’est pas le cas du tout. Certain(e)s voudront monter ou descendre plus vite les marches… D’autres, au contraire, voudront monter les marches quatre par quatre sautant ainsi la marche « bébé ».

Un enfant n’est ni plus ni moins qu’un être vivant que nous avons décidé de mettre au monde et à qui nous avons promis la garantie d’une vie sereine  jusqu’à ce que ce dernier ait l’age de s’assumer et de faire des enfants à son tour si l’envie lui prend. En gros ce sont 35 années de camping, de stress et de remise en question pour le parent. Qui adore vivre ça franchement ? Sérieusement, vous adorez stresser à 22h car votre fille n’est pas rentrée ? Vous aimez pleurer comme une madeleine car votre nounou vous a lâché le vendredi soir et que vous bossez lundi ? Personnellement si on m’avait dit que ça allait être aussi éprouvant, j’aurai demandé à mon médecin traitant une perfusion de lexomil.

C’est comme vouloir manger une tarte au camembert pour le petit déjeuner. Vous en voudriez vous ? Non ? Oui ? Peut-être? Et bien la parentalité c’est pareil : c’est un choix!

Mes chers compatriotes parents, pourquoi alors affirmer à mes ami(e)s (que la société appelle « Child-free ») qu’ils/elles ratent quelque chose ? C’est faux… Personne ne rate rien et tout le monde le sait. C’est un choix. Est ce que tout le monde peut le comprendre enfin ? C’est comme vouloir manger une tarte au camembert pour le petit déjeuner. Vous en voudriez vous ? Non ? Oui ? Peut-être? Et bien la parentalité c’est pareil : c’est un choix! Nous ne sommes pas obligés d’être parents et encore moins de le devenir car les autres nous le demandent ou nous mettent la pression car « normalement à 30ans on devrait être casé et avoir des enfants ».

J’ai même entendu un ancien collègue parler d’égoïsme un jour…. Depuis quand prendre la décision de ne pas sacrifier son utérus, son corps et le temps qu’on a pour soi-même est il égoïste ? C’était assez drôle d’entendre ça de la bouche de cet homme qui, au moindre rhume, restait chez lui car c’était trop dur de venir bosser…

Je suis parent et je suis amplement comblée par ce statut. J’adore ma vie de femme, de mère, mon enfant, mes animaux et même kiki le hérisson. C’était et c’est mon choix mais je ne conçois pas qu’on oblige inconsciemment les gens à se reproduire car « c’est logique » ou que la société le recommande.

Ils sont sensés. Ils préfèrent ne pas faire comme les autres plutôt que de donner la vie pour ne pas savoir quoi en faire après.

Je remercie infiniment les hommes et les femmes qui assument pleinement de ne pas vouloir faire d’enfant car ils ne le veulent pas ou qu’ils ne s’en sentent pas capables faute d’organisation tout simplement. Ils sont loin d’être égoïstes justement. Ils sont sensés. Ils préfèrent ne pas faire comme les autres plutôt que de donner la vie pour ne pas savoir quoi en faire après.

Alors mes chers copains et copines childfree qui s’excusent encore ou non, sachez que je continuerai à avoir de longues et savoureuses discussions avec vous afin de continuer à vous dire Bravo et MERCI ! Merci de faire passer l’intérêt de l’enfant, que vous ne voulez pas, avant le votre.

Faites ce que bon vous semble car la parentalité n’est pas une fin en soi.

Amour, gloire et beauté pour l’humanité

Si vous appréciez mon blog suivez moi sur ma page facebook : moimometmechante

Une journée type pour nous

Les 7 étapes psychologiques dans la journée type d’un parent :

Comment résumer la journée type d’un parent ? Comment expliquer ce combat avec 7 personnalités qui ne demandent qu’à s’exprimer quotidiennement ?

1 – Le réveil : toujours être opérationnel peu importe la nuit !

la journée type - maman humour blog moi mom et mechante

2 – Le dépôt de l’enfant chez la nounou, à l’école, au centre de loisir, chez les grands parents… bref quand on sait qu’il ne va plus nous tacher avec son pain au chocolat

la journée type - maman humour blog moi mom et mechante

3 – Quand, une fois arrivé au bureau, on se rend compte qu’on ne va pas le voir de la journée et qu’on a oublié de lui faire un bisou

la journée type - maman humour blog moi mom et mechante

4 – Quand on le retrouve à 17h30

la journée type - maman humour blog moi mom et mechante

5- Quand on apprend qu’il n’a fait aucune bêtise dans la journée

la journée type - maman humour blog moi mom et mechante

6 – Quand on se rend compte qu’on va devoir gérer le gamin, le diner, le chien, le chat, les poissons, le chinchilla, le rangement, la vaisselle, le linge qu’on a lancé le matin même… et tout ça sans l’autre parent

la journée type - maman humour blog moi mom et mechante

7 – Quand il va se coucher et qu’on sait qu’on peut regarder le film du soir pénard!

la journée type - maman humour blog moi mom et mechante

Si vous appréciez mon blog suivez moi sur ma page facebook : moimometmechante

Weeek eeeeeeeend !!!!

Week end !!!!

Premièrement nous sommes vendredi.

En plus c’est la fin de la journée.

Enfin on aura la chance d’avoir du soleil qui sait…

C’est bon c’est le week end les amiiiis !

week end d'une maman - maman humour blog moi mom et mechante

Si vous appréciez mon blog suivez moi sur ma page facebook : moimometmechante

Réflexion du jour…

Pas de soleil… pluie… juin…

Cher monsieur soleil,

Merci de bien vouloir effectuer ton travail correctement TOUT LE WEEKEND et si possible pendant des mois… pluie, juin et grisaille ne font pas bon ménage.

En plus :

– Ninja essaie de sécher depuis le mois de mai.
– Mes frisottis en ont ras le bol de leurs frisottis
– J’aimerai que mon fils puisse connaitre au moins une fois dans sa vie le mot « été »

Si vous appréciez mon blog suivez moi sur ma page facebook : moimometmechante

Les joies des transports en commun

Nous avons tous pris au moins une fois dans notre vie le métro… Ce fabuleux mode de transport que tout le monde aime… Quoi ? Vous ne l’aimez pas ? Comme c’est curieux !

Premièrement, j’ai fait quelques recherches et selon mon ami Google :

“ c’est un transport public urbain de masse en mode guidé sur site propre intégral, sans croisement avec tout autre mode de transport ni accès piétonnier “.

Je pense que ceux qui ont écrit ça n’ont jamais pris les transports en commun de leur vie ou, du moins, pas pendant les heures de pointe ni les grèves…

Oh pardon je suis mauvaise langue !!! Ils ont raison sur un point : transport public urbain de masse.

Aaaah ça oui pour être un transport de masse c’est bien le mot ! Pendant les heures de pointe il doit transporter sûrement 3 fois plus de masse humaine que sa capacité habituelle… mais seuls les plus vaillants arrivent jusqu’au bout de leur périple à l’heure ! Pourtant le traumatisme est grand… très graaaaand !

Et le reste ? me diriez vous.

Une partie du reste se retrouve bloquée dans un tunnel pendant environ 10 ou 15 min (ça dépend des lignes). Ce n’est seulement qu’au bout de 5 minutes d’attente, qu’elle entend le chauffeur dire :

“ Mesdames, messieurs veuillez patienter quelques instants nous avons un problème. Merci de ne pas ouvrir les portes ”.

Dans ces moments là j’ai envie de crier :

Merci pour l’info chauffeur ! Je trouvais le temps long à attendre comme ça sous le bras du monsieur qui n’a pas mis de déo et près des cheveux gras de la dame… je m’apprêtais justement à continuer mon trajet à pied dans une rame sombre et pleine de rats. Au passage ! Si je trouve le fameux problème je te préviens ne t’inquiète pas ! ”.

Pendant les problèmes de transport, certains décident de prendre une autre ligne… mais pas de bol ! On sort toujours à la mauvaise station et c’est une fois arrivé sur le quai qu’on ne sait même pas quelle direction prendre pour aller à la station la plus proche du boulot… située à 15 min à pied !!

Et comme par hasard notre téléphone ne capte pas la 4G pour visualiser un plan pendant qu’on marche. Normal nous sommes dans le métro à je ne sais pas combien de mètres sous terre. En plus, le seul plan qui n’a pas la vitre de protection non taguée est déjà pris d’assaut par 10 touristes… Monde crueeeeeeeeeeeeeeeeeel !

Enfin, une partie attend sur son quai d’origine pendant 15 min car elle n’ose pas se tasser dans le cm² restant du wagon qui vient justement d’ouvrir ses portes.

Plutôt avoir 3 heures de retard au travail que de passer 15 min près du monsieur qui transpire des seins!

Pour ma part je fais souvent partie du cas N°1… la barre du métro et moi ne faisons plus qu’une ! C’est mon âme sœur ! Chaque matin, c’est elle qui me retient quand je suis sur la pointe des pieds pendant mes longs trajets à cause des gens qui ne cessent de monter et moooooooooooonter !!!!!

En conclusion, le métro et la proximité avec ses habitants auront au moins un avantage :

  • Nous rendre compte que sur terre les gens n’utilisent pas le même déodorant que nous… voir pas du tout de déo…
  • Que le Head&Shoulders ça ne fonctionne pas sur tout le monde
  • Que les ados n’écoutent plus du Tokyo hotel mais du One Direction
  • Que le voisin de droite s’est tapé sa nouvelle copine hier car il vient de le dire au tel à son pote et que c’était trop le swaaaaaaaag (je ne sais toujours pas ce que ça veut dire)
  • Qu’on est sur qu’on a pas oublié les clefs de chez nous quand celles ci nous rentrent dans la cuisse pendant tout le trajet…

Je reviendrai plus tard sur certains points de ce texte mais en attendant…Vive le métro !

Metro-et-transports

©Moi mom & méchante

Si vous appréciez mes illustrations ou mon blog , suivez moi sur ma page facebook : moimometmechante

La pénurie

Aaaaaah la fameuse pénurie ! Je commencerai à paniquer quand…

Pénurie du kiri ?

penurie en france 2016

©Moi mom & méchante

 

Finalement voici ce que pénurie signifie vraiment quand on est parent…

On me parle beaucoup de la pénurie d’essence en ce  moment, de la crainte de manquer de nourriture ou même de voir son électricité coupée. En conclusion, pour ma part le mot pénurie prend tout son sens quand dans mon frigo le Kiri manque.

Enfin, si vous appréciez mon blog suivez moi sur ma page facebook : moimometmechante

Mon explication sur la nécessité d’être féministe de nos jours

Je suis féministe car je veux défendre les valeurs que ma mère, ma grand mère et toutes les femmes de la terre ont mis en place à travers leur combat.

Je suis féministe car je suis épuisée par les réflexions déplacées que j’entends à longueur de journée sur les femmes en général :

« femme à lunette femme à… » ce à quoi je réponds en les regardant « homme dans mon champ de vision homme plutôt c**»

« Elle est chef mais on sait tous comment elle en est arrivée là » ce à quoi je réponds « oui en travaillant et en donnant le meilleur d’elle-même pourquoi ?»

« Tu es certaine de pouvoir faire le travail ? » avant même que la ma mission soit expliquée. Ce à quoi je réponds « Non en réalité j’ai eu mon poste en ouvrant une porte car de la lumière s’en dégageait… Tu m’as démasquée ! »

Je suis féministe car je suis inévitablement face à un monde qui ne nous respecte plus avec des réflexions qui n’en finissent plus. Je veux pouvoir défendre celles qui n’ont plus la force et celles qui ne l’ont pas encore trouvée.

Je veux montrer que la solidarité féminine ne s’arrête pas à se prêter des serviettes hygiéniques quand c’est le fameux « jour des ragnagnas ».

Je suis féministe car je voudrai éviter à mes amies, mes sœurs, mes futures filles, nièces etc… de se faire malmener dans la rue sous prétexte que la jupe qu’elles portent n’est pas de la bonne longueur. Longueur définie par des hommes pour leur donner bonne conscience lorsqu’ils se comportent comme des animaux en voyant de la peau.

Je suis féministe car je refuse de laisser un monde aussi disproportionné. Quand on y réfléchit bien des gamines qu’on marie de force à 8 ans, des jeunes femmes qu’on lapide alors qu’elles ont subi un viol, des mamans qu’on exclut sous prétexte qu’elles ont des enfants etc… ce n’est tout simplement pas concevable pour moi.

Je suis féministe pour nous toutes.

Nous sommes féministes

Si vous appréciez mon blog suivez moi sur ma page facebook : moimometmechante

Merci Iggy Pop !

Merci Iggy Pop !!!!!

Journée internationale de lutte des femmes, pour l’égalité des droits. Merci Iggy Pop pour ton talent !

merci iggy pop journée de la femme - maman humour blog

Celle ci n’est pas mon illustration donc si vous voulez découvrir mes illustrations, suivez moi sur ma page facebook : moimometmechante

T’as vu

Une jupe ou une baffe pour la journée des droits de la femme ?

Ce dessin n’est pas de moi mais j’adore le concept ! Vive ma jupe !

jupe journee de la femme

Celle ci n’est pas mon illustration donc si vous voulez découvrir mes illustrations, suivez moi sur ma page facebook : moimometmechante